KikouBlog de Rag' - Juillet 2009
Rag'

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Juillet 2009

Question à 100 balles

Par Rag' - 10-07-2009 21:15:00 - 6 commentaires

 

 

 

 

 

La Montagn'Hard, c'est un film de boules avec des alpinistes et des marmottes?

Voir les 6 commentaires

Objets inanimés, avez-vous donc une âme … ?

Par Rag' - 10-07-2009 21:06:20 - 5 commentaires

"Objets inanimés, avez-vous donc une âme …

 

… Qui s’attache à notre âme et à notre force d’aimer ?"

 

Eh bein, Lamartine, t’as oublié d’êt’ con ce jour-là ! Oh que oui, ils ont une âme. Une grosse âme bien noire, sinistre. MACHIAVELIQUE même. Mais pas une âme « qui s’attache », une âme qui ne cherche que la frustration, la douleur, la persécution. Putain d’objets à la con, j’aurai vot’ peau !

« Pourquoi tant d’emportement ? Tant de haine ? », me direz-vous.

J’ai des preuves. Irréfutables. Comme 2+2 font 4. Comme le fait qu’un objet plongé dans l’eau en ressort mouillé. Comme le constat que ma tartine beurrée tombe toujours du mauvais côté. « T’as qu’à la beurrer de l’aut’ côté » me répondrez-vous. …………. Certes, ..... pas con .... mais, là n’est pas la question. Les objets ont une âme et nous veulent du mal. Impossible ? Oh que non ! La preuve :

 

 

Preuve n°1 : La conspiration des jetons et des pièces d’1€

 

Qui n’a pas pesté, un jour, devant une enfilade de caddies pervers de ne plus trouver SON jeton à caddie et de s’étonner de la disparition des pièces d’1€ de son porte-monnaie ? Qui ? QUI ? Osez avouer que cela ne vous est jamais arrivé ! Depuis que je suis en âge de remplir un caddie à ras-bord de conneries inutiles, j’ai bien eu une centaine de jetons en ma possession. Tous disparus. Pas perdus. Disparus. Évaporés. Abracadabra ! Hocus pocus ! Plus d’jetons, tu l’as dans l’fion ! Le jeton de caddie est sauvage, vous dis-je. Une bête sauvage. Petite sans aucun doute mais ô combien destructrice ! L’Homme, devant sa file de caddies emboîtés et menottés les uns aux autres (une véritable orgie SM de caddies), s’énerve, fouille dans ses poches. Toutes ses poches. Même celle où il ne s’aventure jamais : la petite sur les jeans en haut à droite, celle qui nique les doigts. Rien, pas d’jetons, pas de pièces d’1 €. Une flopée de pièces de 1, 2, 5, 10, 20, 50 centimes, même des 2€ mais pas de 1€… L’Homme frustré (moi), pris d’une rage incommensurable, tente dans un sursaut spasmodique de briser les chaînes qui entravent son caddie tant désiré. Tout effort est vain. Le jeton a gagné. Le caddie est à jamais prisonnier de ses congénères. L’Homme (re-moi) tombe à genoux, sanglote, des larmes perlent sur ses joues, rencontrent ses mains avant de s’évaporer sur le macadam brûlant du Prisunic. Il lève son visage vers le ciel, cherche quelque réponse ou réconfort divin et, devant l’absence de réaction du Grand Ordonnateur, hurle sa frustration dans un borborygme surgi du plus profond de son cerveau reptilien : « PUTAIN DE BORDEL À COUILLES DE CADDIE DE MERDEEEUUUUUU ! » Pourquoi s’en prendre au caddie, alors ? Là réside toute la fourberie du jeton. Alors que notre haine devrait se répandre sur le jeton manquant, nous passons nos nerfs sur l’objet présent. Objet qui ne manquera pas de se venger ultérieurement…. Où sont passés les jetons ? Si je l’savais… Au pays des jetons sans doute. Avec asile politique….. économique( ?) pour les pièces d’1€. J’imagine bien mes jetons Auchan, Leroy Merlin, Carrefour, Décathlon, etc. se fendre la gamelle à l’idée de me foutre dans la panade une semaine sur deux ! Heureusement que quelques jetons, moins doués pour l’évasion, échouent dans leur tentative et se retrouvent dans des endroits plus improbables les uns que les autres : vide-poches, cendrier, fauteuil de voiture, …

Jeton, la noirceur de ton âme n’a d’équivalent que le désarroi dans lequel tu plonges l’Homme face au caddie qui ne manquera pas de lui faire payer son manque de contrôle en refusant de rouler droit, de tourner ou de reculer. Comme les ânes. Autre preuve irréfutable que les objets ont une âme ! Sans compter les fois où le dit-caddie se transforme en « gégène » et t’électrocute tous les 20 mètres ! Jeton, je te hais, je te méprise. Le jeton doit être au service de l’Homme (re-re-moi) et non un sévice.

 

Le jeton est un loup pour l’Homme.

 

 

La prochaine fois, preuve n°2 : le gang des coins de table et pieds de chaises associés…

Voir les 5 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 265796 visites