KikouBlog de Rag' - Février 2009
Rag'

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Février 2009

Vert...

Par Rag' - 18-02-2009 19:00:09 - 6 commentaires

Restrictions budgétaires: je n'irai pas en formation sur Paris l'année prochaine.

 

Cruelle désillusion! Je ne pourrai pas encore rencontrer la "faune" de la charmante capitale. Et accessoirement, accéder à d'autres responsabilités...

 

Moralité: "ne jamais vendre la peau de l'ours......."

 

MERDEUUUU!!!!!

Je suis vert

Bon, je sais que la grande majorité n'en a strictement rien à branler mais ça va mieux en le disant, en le criant, en l'écrivant.... Et j'aime bien me faire plaindre.

Voir les 6 commentaires

RECETTE DU POULET AU WHISKY

Par Rag' - 10-02-2009 20:57:32 - 7 commentaires




A lire à haute voix
  1. Acheter un poulet d'environ 1,200 kg et une bouteille de whisky.
  2. Prévoir du sel, du poivre, de l'huile d'olive et des bardes de lard.
  3. Vérifier que vous avez un tube de mayonnaise, on ne sait jamais.
  4. Barder le poulet, le saler, le poivrer et ajouter un filet d'huile d'olive.
  5. Préchauffer le four à température moyenne ( 220°C ou thermostat 5) pendant 10 minutes.
  6. Se verser un verre de whisky et le boire.
  7. Mettre le poulet au four dans un plat de cuisson approprié.
  8. Se verser un verre de whisky et le boire.
  9. Renouveler cette dernière opération.
  10. Après un quart beurre, four l'ouvrir pour surbeiller la buisson du coulet. 
  11. Brendre la vouteille de biscuit et s'envoynet une bonne rasade.
  12. Après un tard un far t'heure... abrès un moment quoi, dituber jusqu'au bour.
  13. Oufrir la borte, reburner, revourner...mettre le noulet dans l'aurte sens.
  14. S'asseoir sur une butain de chaise et se reverdir 2 ou 3 verts de ouisti.
  15. Buire, tuire, cuire le loulet bandant une deni-heure.
  16. Et hop ! 3 berres de blus.
  17. Se rebercer une bonne voulée de poulet...non de visky.
  18. Sorbir le foulet du pour, rabasser le loulet (qu'est tombu bar terre), l'ettuyer et le voutre sur un blat.
  19. Se béter la fihure cause du gras sur le barrelage de la buisine.
  20. Ne pas essayer de se reveler.
  21. Blus tard, ramber jusqu'au lit, dorbir ze qui reste de la muit.
  22. Le lendemain matin, prendre un Alka Seltzeir, manger le poulet froid avec de la mayonnaise en tube et nettoyer le bordel que vous avez mis dans la cuisine.



Voir les 7 commentaires

Hier, j'ai fait du vélo avec mon chien....

Par Rag' - 09-02-2009 21:34:09 - 13 commentaires

"HIER, J'AI FAIT DU VELO AVEC MON CHIEN."

Bon sang! Que s'est-il passé?

Purée! Quelle mouche l'a piqué?

Diantre! Qu'est-ce qui prend le Rag' de provoquer ainsi?

Tendances suicidaires?

Terrorisme intellectuel?

Provocation gratuite?

OUI! Chers amis et chères amies, enfoirés d'ennemis et enfoirées d'ennemies, finie la langue de bois! Aux chiottes, les bons sentiments! Je prends mon courage à deux mains et je vous assène cette sentence liminaire, cette bombe lexicale, ce coktail Molotov de la prose:

"HIER,oui merde alors, J'AI FAIT DU VELO AVEC MON CHIEN!"

C'est décidé! Cela fait bien trop longtemps que je rumine en silence, que j'affute ma haine, que j'acidifie mon fiel, que j'aiguise mes mots. Je sors de ma réserve et décide d'en finir, de mettre le feu au forum, de semer le chaos sur le web, de "fout' le dawa" sur la toile!

"ANARCHIE! ANARCHIE! ANARCHIE!"

"HIER, J'AI FAIT DU PUTAIN VELO AVEC MON PUTAIN DE CHIEN! Et je t'emmerde!"

N'appelez pas le 15! N'alertez pas le GIGN! N'écrivez pas à Sarko! Ne sollicitez pas un exorciste! Ne brûlez aucun cierge! J'ai toute ma tête.

Le but ultime de ce brûlot de 9 mots est de provoquer les polémistes de tout poil (ou à plumes dans l'cul vu la teneur de certains propos récents). Je veux polémiquer comme tout le monde. Provoquer le polémiste qui sommeille en chacun de nous, réveiller la Bête. Déchirez-vous, entretuez-vous, insultez-vous au son de cette incantation maléfique: "HIER, J'AI FAIT DU VELO AVEC MON CHIEN!"

 

Bon, il est vrai qu'au premier abord, le commun des mortels ne saisit pas toute la portée polémiste de cette phrase. Je l'avoue.C'est là que j'interviens.

Ne vous méprenez pas! Cette phrase est d'autant plus dangereuse qu'elle semble inoffensive, banale, niaise, quoi. Telle une bombe à clous cachée dans un landau, telle une sulfateuse planquée dans un étui à violon ou telle une bombe au napalm dissimulée dans un vibromasseur turbo 3 vitesses, cette phrase est la quintessence du sujet polémique, un concentré de débats stériles.

Chaque mot a été soupesé, calibré, débattu afin qu'il cause le plus de dégats dans ce forum. Allez, donnez-moi un mot. Au hasard.

"CHIEN" par exemple: le polémiste se jette dessus, le dépèce et en retire tout le potentiel polémique.

"petit ou gros le chien? Méchant ou pas? en laisse ou pas en laisse? de chasse ou de pêche(qu'ils posent sur les trottoirs)? ah que le chien l'est pas méchant, ah que les hommes y sont doudous. Et les chiens, faut les bouffer comme en Chine. En Chine, i'respectent pas les animaux et encore moins les hommes!  Free Tibet! A mort les JO à Pékin! Tous dopés en CHine! A bas "Made in China"! Vive mes baskets et vive le commerce équitable et l'écologie.... Bon j'arrête là pour le mot "chien".

Et si ça ne vous suffit pas, je continue avec le mot "vélo"! Tremblez.

"VELO": route ou VTT?Lapierre ou D4? D4 exploiteur copieur! Ah pas beau le gros magasin, ah gentil le petit! D4 à cause de pas d'sous? Même pas vrai! Méchant le gros magasin qui copie et fait travailler des petits Chinois à 1€45 de l'heure! eh pis moi, je sais comment ça marche, je sais mieux que toi, pauvre raclure communiste!

"HIER": pourquoi hier? T'étais en congé? en RTT? en grève? Salauds de grévistes! Enculés de capitalistes? A mort les fonctionnaires! Ah ça ira, ça ira, ça ira. Les instituteurs à la Bastille! Et pourquoi "hier" et pas "aujourd'hui": t'es un passéiste, un réac', de droite?

"J'AI": pourquoi parler toujours de toi? Espèce d'égoïste, de nombriliste, d'égocentrique! Moi, je sais ce qui va pas dans le monde qu'il est pas beau et toi, tu oses parler de tes petits hobbies de bobo gaucho, espèce de Sarkophile honteux!

 

Voilà. en quelques lignes, j'ai levé le voile sur le pouvoir destructeur de ces quelques mots lâchés au milieu de polémistes qui veulent toujours avoir la plus longue ou celle qui pissera le plus loin. Permettez, mesdames que je ne vous cite point dans ces lignes car l'absence d'organes sexuels externes vous pousse, apparemment, à éviter la fréquentation de ces débats stériles.

Et à ceux qui me rétorqueront que le débat fait avancer les choses, je ne leur répondrais qu'une chose: on peut débattre de tout mais pas avec n'importe qui.

Pour débattre, il est nécessaire d'avoir un peu de recul et l'envie de progresser dans son mode de pensée. Si l'on veut débattre en essayant de faire adopter son point de vue, c'est inutile, générateur de frustration donc de violence. Si, un jour, l'envie de polémiquer pour polémiquer me prend, j'irai m'inscrire sur un forum de Nazillons footeux adepte du Macramé et membres du fan-club de Steevy "Boulet".

 

A bon entendeur, salut! 

 

 

 

 

 

 

Voir les 13 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 233536 visites