Ah la belle Flamande! FREE SEX (ça attire...)
Rag'

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Ah la belle Flamande! FREE SEX (ça attire...)

Par Rag' - 14-06-2008 11:08:57 - 5 commentaires

Comme promis lors d'un précedent billet, je saisis mon clavier dans le vain espoir de vous rendre un peu moins bête qu'avant la lecture de ces quelques lignes.

Douce utopie?

Non, non, vous valez mieux que çà! J'en suis sûr.........

Sauf toi, le p'tit à lunettes.

Et toi la fausse blonde!

 

Le sujet que je vais aborder (non! ce n'est pas un cours de drague.) me tient à coeur depuis bien longtemps car il est emblématique de ma région: beaucoup de richesses s'offrent à nos yeux malheureusement l'habitude les rend invisibles.

Ce fut, en son temps, la star de la région. Grande, tête fine, yeux noirs et saillants soulignés par une frange acajou, un cou mince, épaules fines mais bien dessinées. Les attributs féminins sont généreux: les flancs et la région mammaire sont amples, de quoi satisfaire un honnête mâle... Cette belle créature est vêtue d'une robe unie rouge sombre très suggestive. Elle attise les regards.

Mais qui est-ce?

Liz Hurley?

Belle des Champs?

La playmate de Playboy de Juin 1860?

Non! Tout faux! Bande de pervers, cette créature n'est pas une fille à soldats, une marie-couche-toi-là, une exhibitionniste, quoiqu'elle fasse du topless H24 et 7j/7...

Je veux parler de la Rouge Flamande, vache flamande qui était, après la Bretonne (alcoolo!), la plus répandue de France en 1860. C'était une race exceptionnelle du point de vue de la qualité et de la quantité de lait, "une des plus productives d'Europe" note le préfet Dieudonné (pas encore le copain d'Elie)en 1801 (an X), malheureusement quelques épizooties à la fin du XVIIIe siècle ont causé énormément de dommages parmi les vaches flamandes. Il faudra importer des vaches du Pas-de-Calais pour reconstituer un cheptel.

Le coeur de la Race se situe autour de Bergues et de Cassel. La Berguenarde est à la fois une laitière et une bête de boucherie alors que la Casseloise est essentiellement laitière. Ces vaches produisaient jusqu'à 35 litres de lait par jour, ce qui était un record pour l'époque.

 

Inaugurée le 28 mars 1999, la statue de bronze de la "Rouge Flamande" garde désormais l'entrée de la place du Marché aux Bestiaux.

Oeuvre du sculpteur Roch Vandromme, elle commémore la création de cette race de vache, reconnaissable à la couleur rouge de sa robe, sur ce même Marché aux Bestiaux à la fin du XIXème siècle.

 

Elle était élevée dans toutes les fermes de l'arrondissement de Dunkerque et restait le plus longtempsp possible en pâture (plus rustique que le race Holstein, noire et blanche). Contrairement à d'autres régions d'élevage, l'on ne rencontrait que très peu de taureaux. Les taurillons étaient vendus jeunes en pièce de boucherie ou lorsqu'il se développait bien devenaient reproducteurs. Le taurillon était mis en service rapidement (quelle belle vie!) mais pas pour très longtemps (ouille....): un taureau pour 120 vaches, une vraie bête de sexe! Certains seraient devenus acteurs de films Olé-Olé (films avec des taureaux à poil)...

 Quelle belle bête!

 Les taureaux qui allaient de ferme en ferme s'appelaient des "rouleurs", plusieurs fermiers utilisaient le même mâle et celui qui l''élevait était indemnisé soit en argent soit par autorisation de faire pâturer quelques moutons dans les pâturages.

 

Après la guerre (39-45), on assista au déclin de la race au profit de races plus prolifiques en lait (moindre qualité) comme la Prim'Holstein. seuls quelques éleveurs passionnés réussirent à la mainetnir en survie. Un timide retour en grâce semble se dessiner et l'on compte quelques 3500 rouges flamandes dans le NPDC. L'espoir vient des 80 taureaux reproducteurs et de l'intérêt que notre bovin suscite dans d'autres régions de France mais aussi en Chine, en Australie et récemment au Canada. Comme souvent chez nous, ce sont les autres qui nous font découvrir nos richesses!

 

Bon, tout çà pour vous dire que, bien souvent, en courant autour de ma misérable demeure, je croise ces fières bestioles paisibles; ces touches de couleurs vives sur fond d'herbe verte et grasse sont un vrai plaisir pour les yeux.

 

Bienvenue chez les Flamand(e)s.

 

Rag' van Yser Houck 

 

 

 

 

Billet précédent: Trail de la Faïence: y'a des claques qui se perdent!
Billet suivant: CR Hivernale Raid Normand 2008

5 commentaires

Commentaire de grandware posté le 14-06-2008 à 11:12:13

Etonnant ce besoin qu'on les profs de nous donner des leçons ! Histoire de continuer dans une bonne ambiance de saine et franche camaraderie....

Commentaire de Rag' posté le 14-06-2008 à 11:20:14

Eh oui! Comme les clowns qui ont toujours envie de nous faire rire.

Commentaire de shunga posté le 15-06-2008 à 09:39:59

Et les cons qui veulent toujours nous faire chier.
(je sors du blog de jihem, désolé ceci n'est nullement une attaque, je ressens vos remarques comme très pertinentes)
Je suis déçu on a pas vu le moindre mollusque contrairement à ce qui était prévu.

Commentaire de shunga posté le 15-06-2008 à 09:41:47

C'est nul ce que j'écris ce matin pfff. On dirait du GW à jeun. Me reste plus qu'à prendre un acide. Vais me recoucher avant tiens. Belle bête !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-06-2008 à 19:38:13

Et la Normande nom de dieu !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.2 - 260438 visites