Tout ce que vous vouliez savoir sur le ragondin sans jamais avoir osé le demander. (part 1)
Rag'

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Tout ce que vous vouliez savoir sur le ragondin sans jamais avoir osé le demander. (part 1)

Par Rag' - 23-12-2007 11:15:49 - 3 commentaires

Kikoureurs, kikoureuses, belges, belges, vanitycais, vanitycaise,

 

Salut ma colère, bonjour ma hargne et mon courroux……..coucou ! (Référence révérencieuse à mon maître à panser… les plaies de mon âme grise et tourmentée face aux vicissitudes de la vie trépidante d’un fonctionnaire)

 

L’objectif de ma diatribe de fin d’année est de lever le voile sur un être à part dans mon cœur, un personnage d’exception (car l’exception fait la règle : caillou, chou, genou, hibou, joujou et pou…), le seul homme par qui je daigne être grossièrement interrompu, c’est-à-dire moi-même : le RAGONDIN SENIOR.

 

 Ragondin Senior : sa vie, son œuvre.

 

Qu’est-ce qu’un ragondin ?

 

Le ragondin est injustement dénigré de la populace car son nom nous fait immédiatement penser au rongeur de nos villes et champs si justement mis en scène dans une célèbre fable du fabuleux fabuliste que fut Jean de la Fontaine. Grave erreur de se laisser aller au « délit de sale patronyme » ! Alors que, chers amis, notre ragondin n’est qu’un proche parent du célèbre castor, rongeur dont la réputation est autrement plus liée à son sympathique appendice en forme de battoir à linge. Le castor a usurpé son statut de rongeur sympa (ne dit-on pas « rongez-sympa » ?). Sa queue plate et non annelée n’inspire pas le dégoût et son usage dans le BTP  fluviale a permis au castor d’acquérir un capital sympathie auprès des enfants et de leurs parents.

Alors, bas-les-masques ! Le castor n’est qu’un usurpateur ! A grands coups de bistouri et de pratiques contre-nature avec des anatidés de « petite vie » dont je tairai le nom car les anatidés sont fourbes, vils et incapables de toute forme de mansuétude face aux critiques qui les touchent, le castor s’est forgé une image respectable de bon petit maçon écolo et végétarien alors que celui-ci n’est qu’un ragondin dénaturé, un myocastor refoulé, un « transappendiciaire ».

Le seul, le vrai, c’est le ragondin ou myocastor ! Que de mensonges, de secrets, d’usurpations…. Il faut défendre la cause du ragondin ! Il est également capable de petit chef-d’œuvre architectural sans déboiser une région entière ni emmerder les braves saumons dans leur migration copulatoire. J’ai ici une lettre de Jean-Kevin Baltik, président du SUSSAN (Syndicat Unitaire des Saumons Sauvages de l’Atlantique Nord) :

 

« M. Ragondin Senior,

J’attire votre attention sur un problème que l’opinion publique méconnaît : la prolifération des HLM de castors sur les rivières de l’Amérique du Nord. Je me joins à vous pour rétablir la vérité sur le castor et remettre le myocastor ou ragondin à la place qu’il n’aurait jamais dû quitter. Le castor fait chier, impossible de circuler tranquillement pour rejoindre nos frayères ancestrales. Sans parler de l’odeur de  bouleau en putréfaction qui infeste  les eaux limpides de notre milieu de reproduction.

Afin que notre message acquière la résonance auprès de la gente animale voire humaine, notre syndicat prévoit quelques  manifestations avec blocage du trafic fluvial.

A noter que nous craignons une radicalisation du mouvement et des actions de sabotage dans les fumoirs des littoraux de l’Atlantique Nord perpétrées par une frange révolutionnaire de notre syndicat : la Fraction Armée Rose.

 

J.K Baltik »

Cela vous suffit-il pour reconsidérer le statut du castor, impérialiste colonialiste ?

Nous autres myocastors ne creusons que de simples galeries et ne sommes pas responsables de la déforestation intempestive de certaines régions (Amazonie, Afrique de l’ouest, Indonésie, …) : la diaspora Castoréenne et son désir de puissance sont un fléau !

 

« Nous ne savions pas ! » me direz-vous. Il est temps de vous réveiller ! Peuples du monde.

La Castoritude a commencé dans les années 20 avec la collaboration d’un riche américain : Walt Disney qui, non content de gangréner le monde avec des histoires à dormir debout tandis que la Belle au Bois Dormant dort couchée, s’est acoquiné avec les « milieux révolutionnaires rongeurs » où se côtoyaient  souris, ragondin, rat, lemmings, castors ; ces derniers étant les plus radicaux et les plus violents…Il faut signaler que les Lemmings n'étaient que tolérer tant ils sont cons: à l'instar des supporters de foot, plus ils sont nombreux, plus ils sont cons. Une étendue d'eau glacée et les voilà tous à se jeter bêtement à la flotte! Impossible de les raisonner!

Mais je m'égare... Montparnasse, si possible. 

Afin de conquérir le Vieux Continent, il avait été décidé de s’attaquer aux jeunes humains à travers les écrans de cinéma : une jeune souris, pleine de talent et qui avait fait ses preuves aux « States » fut notre ambassadeur : Mickey Mouse. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, la cause des rongeurs obtenait une écoute de plus en plus large auprès de la population grâce aux sous-fifres de M. Mouse : Jerry et Minnie, c’était sans compter l’activisme des Castors…

La cause animale en général était bien défendue, il fallait franchir une étape et c’est là que tout a merdé ! Shit !

Les Ragondins Seniors (branche modérée pacifiste du Mouvement Animal canal Rongeur)  ainsi que les Castors Juniors (branche radicale, activiste avec une propension à la violence) étaient pressentis pour incarner trois cousins de l’Oncle Donald, anatidé notoire connu pour son accointance avec les milieux de le drogue, du sexe et de l’abattage de bouleaux à coups de dents acérés. Le choix s’est finalement porté sur un triumvirat de Castors Juniors à notre grand désarroi. Pourquoi ce choix ?

 

 

A suivre

 

Billet précédent: Le Père Noël est une ordure..... et un imposteur
Billet suivant: Tout ce que vous vouliez savoir sur le ragondin sans jamais avoir osé le demander. (part 2)

3 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 23-12-2007 à 18:26:32

Permettez, Mr Myocastor Coypus un droit de réponse du Syndicat Agricole des vaches Allaitantes et Non Allaitantes :
Comme vous le savez, l'habitat du Ragondin consiste en un terrier conséquent et superfétatoire creusé à même les berges des ruisseaux où nous, les vaches, nous nous désaltérons dans l'onde pure. Or, les habitats ragondinesques entament considérablement la solidité desdites berges qui ont la malencontreuse idée de s'effondrer dès que nous approchons dans le but fort légitime d'étancher une soif aussi intense que saharesque.
De nombreux accidents ont été constatés depuis quelques années ayant pour conséquence la baisse de qualité du lait et par la même celle du camembert, fleuron odoriférant de la Normandie éternelle.
C'est pourquoi nous, Syndicat Agricole des vaches Allaitantes et Non Allaitantes nous demandons instamment l'expulsion de ce rongeur étranger à l'accent sud-américain qui envahit nos campagnes. Nous demandons que des charters soient remplis de ces rongeurs chafouins et malpolis pour qu'ils retrouvent les Amériques qu'ils n'auraient jamais dû quitter.
Signé : Arlette Dupiplein présidente du SAVANA

Commentaire de Mustang posté le 23-12-2007 à 18:32:43

Bien dit le Lutin, et je dirais même plus...............

Commentaire de Rag' posté le 23-12-2007 à 18:59:27

Le lobby laitier a encore frappé!

Cher Lutin,
notre immigration fut forcée par l'appât du gain de certains et l'absence de réflexion des plus hautes instances dirigeantes quant l'intégration et l'assimilation d'une communauté sud-américaines. Ajoutez à cela la trahison du sieur Castor et son acolyte à pieds palmés (Donald Duck) et notre population fut irrémédiablement contrainte à la clandestinité.
Je soupçonne votre syndicat de relents xénophobes et ne manquerais pas de rapporter vos propos au MRAP (Mouvement des Ragondins Apatrides Persécutés).

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 266118 visites