Qui veut la peau de Roger l'instit?
Rag'

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Qui veut la peau de Roger l'instit?

Par Rag' - 12-06-2008 19:47:39 - 11 commentaires

OUI!OUI!OUI!OUI!OUI!OUI!OUI!OUI!OUI!OUI! YES ! JA ! DA ! SI !Mille fois OUI!

J'avoue. J'avoue tout. Arrêtez de vous quereller! Tout est de ma faute! La hausse du prix du pétrole. La faim dans le monde. La baisse du pouvoir d'achat. Le chômage. La future défaite des Bleus à l'Euro (mais j'men br....). La déchéance de la France. Les retards de construction de l'Airbus A380. Le limogeage de PPDA. La disparition de Groquick (qui s'en souvient? Pire qu'Ingrid Bétancourt...). Les trous dans les tartines qui laissent s’échapper la confiture ou le Nutella. C’est moi, j’en suis le cerveau, l’instigateur.

Je suis un PROF, un INSTIT’, gaucho de merde, profiteur des honnêtes travailleurs, fainéant devant l’éternel, bourreau d’enfants, gréviste payé (deux fois plus les jours de grève !!!! si, si !), suppôt de la MAIF, membre de la MGEN canal historique, etc. Je suis un parasite, un morpion collé aux couilles des honnêtes travailleurs, la onzième plaie d’Egypte, le cinquième cavalier de l’apocalypse, arrière arrière arrière arrière arrière arrière ……… petit-fils d’Attila, Gengis Kahn est mon parrain, Staline mon mentor, les Khmers Rouges mes idoles.

Vous vous êtes cognés l’orteil dans la porte ce matin ? C’est moi. Vous avez grossi ? C’est moi. Vous ne savez pas accorder les participes passés ? C’est moi….. quoique…..

Pour en finir avec toutes ces jérémiades :

- t’es pas bô !

- toi-même.

- Çui qui dit, c’est çui qui est.

- T’as les dents vertes !

- Même pas vrai !

- Tu fais rien qu’d’être un menteur !

- J’va l’dire à mes copains !

- Bien fait !

- C’est pas vrai, j’ai même rien dit.

J’ai décidé de faire mon coming-out.

Je suis un pourri d’instit’ de merde et je vais vous dresser mon portrait. Ainsi vous pourrez mettre un nom sur toutes les excès et turpitudes qui sont commis à longueur d’année et que faut qu’ça cesse et qu’y en a marre de tous ces profiteurs !

J’ai choisi ce métier car il y a du temps libre : c’est vrai. Honte à moi. Je vois donc mes enfants rentrer de l’école (en cachette…. J’ai honte, j’vous dis !). Je peux courir, bricoler, jouer avec mes gamins voire même travailler une heure ou deux le soir pour préparer ma journée de fainéant pervers pédophile.

Etant donné que nous avons plein de vacances et que nous sommes obligés de payer plein tarif, je propose que l’on institue un tarif spécial enseignant. Le manque à gagner par les professionnels du tourisme serait évidemment compensé par une hausse des tarifs appliqués aux "non instits" qui, eux, ont les moyens de payer cher leurs vacances étant donné qu'ils ne partent que 5 ou 6 semaines dans l'année! A croire qu'ils n'aiment pas les vacances! Les cons!

Durant la journée, j’en fous pas une ramée : l’ordinateur fait tout, la photocopieuse tourne, les élèves triment. Je prends mon pied à les voir se tordre les méninges pour résoudre un problème de partage. Je bande à l’idée de les interroger sur les tables de multiplication. Je jouis lorsqu’ils se plantent misérablement dans un accord… RRRRRRHHHHHHHAHAHAAA, le pied ! Je passe mon temps à me moquer d’eux, à les enfoncer plus bas que terre, surtout les nuls ! Trop facile avec eux, tellement ils sont nuls et que moi, chuis fort. Ahhh, les cons ! Et vas-y que je te donne du « bonjourmonsieurs’il vous plaitpuis-je….au revoirbon appétitmonsieur…. ». Plus bas que terre, je les mets, les chiards. Tiens ! Faudrait qu’ils me lèchent les bottes…. Non, ça les userait.

Et les parents ! S’ils savaient comme ils me sont insignifiants…. Eux aussi jouent du « bonjour monsieur » pour m’amadouer, faire taire mon courroux. Etant donné que leurs marmots sont le fruit de leurs ébats consanguins, la quintessence de leur bêtise, comment pourrais-je avoir une once de respect pour cette populace ? J’vous l’demande. Incultes, vulgaires, de droite même des fois !

Je gagne le pactole : 1880€/mois : 1 230 000 francs d’avant Pinay !!! J’roule sur l’or, je spécule, j’investis. Je roule même en Renault d’occasion achetée à crédit ! Un vrai Golden Boy ! Les arcanes de la Jet-set s’ouvriront bientôt à moi et à mes semblables.

Bon, j’espère que j’ai donné du grain à moudre aux institophobes.

 


Je ne vous salue point.

Rag’

Billet précédent: Le doute m'habite....
Billet suivant: Trail de la Faïence: y'a des claques qui se perdent!

11 commentaires

Commentaire de Epytafe posté le 12-06-2008 à 20:07:30

Même pas vrai ! tu peux pas être la huitième plaie d'Egypte vu qu'il y en a déjà dix et qu'elles sont connues.

Commentaire de Epytafe posté le 12-06-2008 à 20:08:31

Euh... La défaite, et donc l'éliminartion de la Suisse hier au soir, c'est toi aussi ? Parce que j'ai lu trois fois le texte mais j'ai pas encore trouvé le responsable...

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 12-06-2008 à 20:28:37

T'as raison d'être en colère ! Moi qui suis un vieil instit, j'ai connu le temps où on était respectés, qu'on nous amenait des poules et des oeufs chaque semaine. A l'époque, on pouvait taper sur les gosses sans que les parents disent quoi que ce soit. Ah ! les couinements du gamin en short à genou sur la chaîne d'arpenteur ! Quand on tripotait une gamine, ça ne faisait pas un drame et ça se réglait au bar avec le père. C'était le bon temps !
Tiens, je me souviens quand, en classe unique, les enfants faisaient mon jardin en leçon de sciences, quand je faisais payer en chèques les passages en 6ème, quand je mettais de côté des sous de la coopérative scolaire pour payer une partie de mes vacances... j'en passe et des meilleures.
Maintenant, on peut plus rien faire ! C'est tout juste si j'ose encore péter en classe ! Chienne de vie !Heureusement, j'ai encore droit à la retraite à 55 ans. C'est pas comme toi qui vas bosser avec des morveux de plus en plus durs et de plus en plus nombreux jusqu'à 67 ans ! Ça va être dur mais il faudra bien que tu bosses pour payer mes voyages de retraité en camping-car à autocollant MAIF. Merci Collègue.

Commentaire de Mustang posté le 12-06-2008 à 21:46:22

Dis, toi et le Lutin, vous mettez la barre haut! Qu'est-ce que je dois dire?
"Quand les mouettes suivent un chalutier, c'est qu'elles pensent qu'on va leur jeter des sardines" ????

Commentaire de BENIBENI posté le 12-06-2008 à 23:15:56

moi j'aime pas les profs, ils pètent toujours moux...

Commentaire de Jihem posté le 12-06-2008 à 23:58:57

Je n'ai as pas vu les règlements de compte précédents. Je ne pense pas que je vais les lire. Ben moi je suis un gros con de parent, gaucho de merde (tiens, si on débattait sur les parents ?). Je dois être un peu réac, je tiens au respect des enseignant(e)s. C'est un métier où l'on a de vrais responsabilités, comme infirmier(e) ou éboueur(e). Celui d'aider la relève a garder la tête haute et d'être capable d'ouvrir sa gueule à bon essient. Et ça sera pas facile.

L'enseignant(e) d'aujourd'hui a face à lui un(e) consommateur(e). Ca change tout. Il devient peu à peu un(e) prestataire. Les parents des clients. Comme à la poste, à edf où ailleurs. La dimension collective s'estompe. Même un hôpital doit maintenant être rentable.

Et si on défendait le service public où ce qu'il en reste aux côtés des enseignant(e)s ? Si le problème c'était la consommation ? Que des publicitaires s'adressent aux gamins pour leur vendre leurs dernières merveilles en les rendant obèses (on fait un sujet sur les publicitaires) ? J'arrête là, je vais me coucher. Merci de corriger mes fautes d'orthographes... La faute aux enseignant(e)s

Commentaire de Jihem posté le 13-06-2008 à 00:02:27

On parie que dans quelques temps vous découvrirez les systèmes qualités, la satisfaction du client ? Même la MGEN s'y met.

Commentaire de shunga posté le 13-06-2008 à 12:47:06

Moi j'étais un super élève. Quand la prof d'anglais se trompait dans l'histoire russe, je ne le lui faisait pas remarquer devant tout le monde, et préférait regarder les coutures de sa petite culotte. Dans le laboratoire de langue, j'adorais me branler sous le pupitre en matant la prof de russe. Je ne ressentais aucune honte à insulter de vieille pute cette pucelle de prof d'histoire catho jusque dessous de sa foutue robe-rideau, on n'a jamais su. Je te parle même pas de cette autre prof d'histoire que j'ai bien du égorger trente-deux fois. On le leur a bien rendu tous leurs pets foireux et autres coups-bas que vous décrivez tous. Et dire qu'après, ils osent demander le respect... tsss.
^^
Aux armes citoyens !
Vive les profs ! Sans eux on se ferait grave chier à l'école !

Paix et amour Roger ;)

Commentaire de grandware posté le 13-06-2008 à 14:26:35

Décidément, tu me plais toi !!! instit' et ch'ti... vraiment pas de bol... catholique pratiquant ?

Commentaire de Manuwak59 posté le 13-06-2008 à 14:56:07

Putain, avec une haine comme celle là, t'aurais (presque) pu être CRS pour frapper tout ce qui bouge élèves, ouvriers, instits, ....... Nombreux sont les métiers de cons !!

Commentaire de Rag' posté le 14-06-2008 à 08:55:43

BENOS:"moi j'aime pas les profs, ils pètent toujours moux..."
Bah.... Du moment qu'il n'y a que çà de mou, c'est pas trop inquiétant!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.19 - 260421 visites